News

Prodways développe une nouvelle technologie d’impression 3D métal

Prodways
Suivez-nous

• Développement d’une nouvelle technologie d’impression 3D métal

 

Depuis deux ans, les équipes R&D de Prodways travaillent aux côtés du CEA-LITEN. La collaboration avec cet institut de la direction de la recherche technologique du CEA ‒ CEA Tech ‒ a pour but de mettre au point un nouveau procédé d’impression 3D métal à base de poudre métallique combinée à des liants organiques. Ce projet vient de rencontrer son premier succès avec la production de pièces en titane via ce nouveau procédé exclusif :

Exemple de pièce métal imprimée via la technologie R&D Prodways ©Prodways

Cette nouvelle technologie, si elle devait être déclinée à une échelle de production de série, présente des avantages substantiels par rapport aux procédés actuels les plus performants :
– Un processus d’impression jusqu’à cinq fois plus rapide que les procédés d’impression 3D métal directs ;
– La possibilité d’opérer tout type de métaux (y compris Titane, Inconel, Cobalt-Chrome etc…) ;
– La résolution de problèmes d’hygiène, de sécurité et d’environnement (avec un procédé ne produisant pas de particules en suspens pour les poudres très fines) ;
– Une réduction du temps d’opération global et des coûts de production ;
– Un processus plus efficace sur le plan énergétique, l’énergie nécessaire à la fusion métal étant apportée par un four et non par un laser ;
– Un très haut niveau de précision que ne peuvent pas apporter les technologies d’impression 3D métal actuelles.
De nombreuses étapes restent à franchir mais ce premier succès, fruit de plus de deux ans de recherche, est une étape majeure.

 

• Développement des technologies d’impression 3D pour la fabrication de pièces métalliques par procédé indirect

 

Par ailleurs, Prodways a obtenu des premiers résultats concluants dans la mise au point de procédés utilisant la technologie MOVINGLight® pour la fabrication indirecte de pièces métalliques. Ces technologies, telles que le procédé de la fonderie à cire perdue, permettent de fabriquer les outillages, maitre-modèles ou moules uniques permettant la fabrication de pièces métalliques haute performance. Cette technologie permet notamment une géométrie du maître-modèle plus complexe. Prodways développe également de nouvelles résines permettant l’optimisation de cette technologie pour la fonderie de pièces en métal. Ce procédé indirect, particulièrement utilisé dans l’aéronautique et l’automobile, est actuellement en cours de test chez plusieurs acteurs de premier plan de ces secteurs.

 

• Expertise en fabrication de pièces et renforcement de l’offre métal

 

Enfin, le groupe rappelle qu’avec un parc de près de 10 machines dédiées au métal et une expérience de plus de 10 ans dans ce secteur, Initial est un des acteurs français les plus importants de la production de pièces en impression 3D métal (titane, inconel etc…). La filiale du groupe Prodways vient de renforcer son offre avec l’acquisition d’une nouvelle machine de fusion métal lui permettant d’adresser de la manière la plus optimale possible les secteurs de l’aéronautique et du médical.

Des mouvements importants ont récemment marqué l’industrie de l’impression 3D métal, comme le rachat de deux des plus importants acteurs de ce secteur par General Electric pour 1.4Md$. Le groupe Prodways, filiale de Groupe Gorgé, entend intensifier ses efforts dans la fabrication additive métal.