La fabrication additive a commencé son expansion avec la technologie FDM qui était assez innovante et a permis de faire connaître les possibilités de l’impression 3D industrielle. Bien entendu, le prototypage a été l’une des premières applications au niveau industriel et reste toujours l’une des plus populaires. Mais à mesure que les machines, les matériaux et les post-traitements atteignent désormais les niveaux standards des secteurs industriels exigeants, de plus en plus de professionnels passent des méthodes traditionnelles à l’impression 3D pour la fabrication de pièces en série.

Le principal défi pour les applications électroniques, robotiques et informatiques reste les matériaux. Outre les exigences en termes de propriétés mécaniques, les pièces imprimées doivent présenter de bonnes propriétés électroniques (par exemple des propriétés antistatiques). Et même si les nouveaux matériaux avancés répondent à ces exigences, ils doivent également être certifiés par les équipementiers, ce qui peut prendre plusieurs années. Mais les atouts de la fabrication additive, tels que la flexibilité de la production, la grande réactivité dans l’adaptation des pièces et la capacité d’innovation, permettent d’ouvrir de nouveaux marchés et de nouvelles applications auxquels personne n’avait pensé auparavant. Ce qui n’était pas possible hier peut l’être la semaine prochaine et ce que nous explorons avec la fabrication additive en termes de liberté de conception change définitivement les règles du jeu.

Pour l’électronique, la robotique et l’informatique, la fabrication additive a soutenu le développement de l’innovation comme la fabrication de drones, de bras robotisés ou de certains appareils connectés.

En termes de technologie, nous avons désormais atteint un bon niveau avec des imprimantes 3D fiables et précises, notamment en ce qui concerne la stabilité thermique qui constituait autrefois un défi. La prochaine étape consiste à planifier à l’avance, en gardant à l’esprit que la fabrication additive peut être une technologie de fabrication de base pour l’ensemble du système, puis à former les équipes d’ingénierie à maîtriser ces nouveaux processus.

Chez Prodways, notre objectif principal est d’accompagner ces changements et rendre l’impression 3D SLS plus accessible pour la fabrication industrielle.

Regardez le webinaire en replay sur l’impression 3D pour l’électronique, la robotique et l’informatique organisé par Industrial Print Magazine3D Printing for Electronics, Robotics, and Computing

Contactez nos experts pour discuter de votre projet d’impression 3D